INTERVIEW : Adrien-Jules Duvernois nous parle de son parcours atypique dans l’ascenseur

Heureux de vous présenter le deuxième épisode des Professionnels De l’Ascenseur (#PDA). Pour vous rafraîchir la mémoire, nous interviewons des acteurs de l’industrie afin de vous faire part de leur ressenti, de leurs ambitions, de leurs réussites, de leurs échecs et de leurs valeurs.

Pour cette deuxième édition, nous avons été chaleureusement accueillis par Adrien-Jules Duvernois, dirigeant de la société Perjes, fabricant français de systèmes de verrouillage électromagnétique. 

Question 1 : Quel est ton parcours ? 

J’ai tout de suite arrêté les études pour travailler dans le luxe, avec le groupe Richemont. Une très belle aventure dans l’horlogerie, là où j’ai appris tout ce qui était industriel.

J’ai racheté une première société qui est dans la bijouterie, notamment la fabrication de perles à écraser et le marquage à chaud. J’ai ensuite ouvert une boite de communication puis j’ai eu l’opportunité de racheter la société Perjes. 

Question 2 : Quel a été ton premier rapport avec perjes ? 

Mon premier rapport avec Perjes, c’est que je me rends compte que c’est une pépite, on peut appeler ça une “belle endormie” : c’est une société qui fonctionne bien, avec une qualité de service intéressante, avec un bon produit. J’ai tout de suite été intéressé par cette activité et j’en ai vu directement les opportunités . 

Question 3 : Ta première impression sur le secteur de l’ascenseur ? 

Au début, c’était un peu un choc, car c’est un milieu très fermé et très spécialisé. 

Question 4 : Parle-nous de ton produit.

L’Anti dérive, comme on l’appelle, c’est un taquet, qui est sous différentes formes, mais avec un fonctionnement  qui reste  le même. C’est un moteur qui va permettre, en alimentant, de tirer ou pousser un pêne, que ça soit pour la protection des biens ou pour la protection des personnes, ça concerne particulièrement les ascenseurs avec une technologie hydraulique. 

Question 5 :Quelles actions as-tu menées après ton rachat ? 

La première étape, c’était la notion de service, car on était encore très “petite industrie” , très peu de contact client avec un très bon catalogue mais très peu de support et de service.

La deuxième étape a été la mise en place de support pour accompagner les clients (site internet catalogue, des photos)

La troisième étape concerne le produit, dans l’intérêt de toujours évoluer sur les gammes, donc créer un vrai bureau d’étude pour partir sur d’autres sujets comme les produits ATEX*, l’anti-sismique, et des sujets qui nous touchent comme l’environnement, la transformation des Matières Premières et la consommation d’énergie

*ATEX : acronyme pour ATmosphère EXplosif

Question 6 : Un message à tes confrères ? 

Venez nous voir, on prendra le temps de vous rencontrer, d’échanger. On est en train de travailler sur un Showroom, sur l’explication de nos produits, des formations, de l’aide à l’installation. 

Donc je propose aux fabricants, aux distributeurs, aux mainteneurs, aux installateurs : venez nous voir ! Venez nous rencontrer et nous enseigner des choses, et on vous en apprendra plus sur nos produits, sur notre savoir-faire et sur notre fabrication française.

—-

Nous tenons à remercier Adrien Duvernois de nous avoir accueillis chez Perjes et d’avoir pris le temps de partager avec nous son parcours. 

Chez Shaftee, nous continuons ces interviews afin de vous apporter du contenu et pour certains, de présenter votre entreprise.

N’hésitez pas à commenter la section du dessous si vous avez des questions ou des remarques !

Si vous souhaitez entrer en contact avec notre intervenant, rendez-vous sur leur site : https://www.perjes.fr/contact/

Et si vous souhaitez déposer votre candidature pour parler de votre entreprise devant les caméras de SHAFTEE, n’hésitez pas à nous contacter par e-mail : mateo@shaftee.com.

Nous serons heureux de vous recevoir !