4 points indispensables pour gérer sa flotte de véhicules

Dans le cadre de l’activité de maintenance et de travaux, la nécessité de déplacer des hommes et du matériel vous invite à vous doter d’un véhicule dit “Utilitaire”. 

Les modèles sont nombreux, les modalités de financement aussi. 

C’est la raison pour laquelle Shaftee a creusé le sujet pour vous. De la géolocalisation à l’entretien en passant par la sécurisation de votre chargement, nous passerons en revue l’ensemble des sujets relatifs à cet investissement indispensable pour un ascensoriste.

 

  1. Neuf ou Occasion : le grand dilemme 

Il est légitime d’hésiter entre le neuf et l’occasion. Le marché de l’automobile d’occasion s’est développé sans discontinuité depuis les 30 dernières années, permettant aux plus petites bourses d’acquérir des véhicules jusqu’à présent hors de leur portée.

Mais l’achat d’un véhicule de seconde main, ou plus, peut également offrir de mauvaises surprises. 

Alors pour prendre la bonne décision voici un tableau récapitulatif. 

 

Occasion
+
Possibles mauvaises surprises ( vices cachés, défauts esthétiques ) Disponibilité immédiate
Pas de choix dans les finitions et options Prix avantageux
Entretien plus important  Moins de stress  lors des premiers kilomètres que sur du neuf
La consommation peut avoir augmenté si le véhicule est mal entretenue Possibilité de monter en gamme par rapport à votre budget 
Assurance moins cher que le neuf

 

Neuf
+
Durée de livraison longue ( jusqu’à 6 mois )Garanties 
Prix élevé et décote importante dès la première année ( jusqu’à – 30%)Absence théorique de pannes
Assurance plus cher que l’occasionPersonnalisation du véhicule grâce à un large choix d’options et de finitions 
Peu ou pas d’entretien
Consommation faible 
Prime sur certains véhicules à faible émission (moins de 20g de CO2 par kilomètre)
Possibilités nombreuses de financement

 

Comme on le voit dans ce tableau, les avantages et inconvénients de chacun sont nombreux, c’est à vous de faire le choix final en fonction de votre stratégie.

Sujet intimement lié, le financement. On y vient dans le point suivant !  

 

  1. Les différents financements

Là encore, le marché à changé. En plus du traditionnel crédit, d’autres modalités de financement ont fait leur apparition. 

L’autofinancement ou paiement comptant 

Peu populaire du fait de l’exposition financière qu’il peut engendrer, l’achat au comptant reste marginal afin de préserver la trésorerie de l’ascensoriste. 

Le crédit bancaire 

C’est avec l’achat au comptant une solution qui permet d’obtenir une carte grise au nom de la société. Elle possède l’avantage pour permettre à l’acquéreur d’étaler son paiement sur une période convenue avec l’établissement bancaire. 

Location avec option d’achat LOA

Aussi appelée Leasing, la LOA consiste à faire financer l’achat d’un véhicule par une banque ou par un établissement de financement. Il est ensuite loué à l’entreprise selon certaines conditions. Les loyers courent sur une période de 12 à 72 mois. 

A l’issu du contrat, 3 possibilités s’offrent à l’entreprise : 

Le rachat du véhicule, la restitution du véhicule, la prolongation du contrat. 

Location Longue Durée LLD

Elle ressemble à la LOA mais dans ce cas, l’entreprise n’a pas la possibilité de devenir propriétaire du véhicule. L’achat est également assuré par une banque ou un établissement de financement qui loue le véhicule à l’entreprise. De nombreux services sont proposés par le bailleur tels que l’entretien, la gestion du parc ou encore l’assurance. 

Pour un professionnel, c’est une solution qui libère du temps et des responsabilités. 

ComptantCrédit TradLOALDD
Carte Grise ✔ ✔
Trésorerie
TVA Déductible
Services
Limites contractuels
(Kilométrage, état du véhicule)
  1. Les contrats d’assurances

Sur le volet de l’assurance, des solutions spécifiques ont été développées par les assureurs. Entres autres, nous allons pouvoir assurer le matériel se trouvant dans l’utilitaire, couvrir les pertes d’exploitation liées au vol ou à l’endommagement du véhicule. 

En synthèse, voici ce qu’il faut savoir concernant l’assurance d’un utilitaire :

Nom du contrat Description 
Tiers Minimum légal
Tiers Plus Minimum légal + protection contre le vol et l’incendie 
Tous risques Pro Couvre l’ensemble des dommages physiques et matériels
Garantie AménagementSi vous avez emménagé spécifiquement le véhicule, la couverture est étendue à vos modifications
Protection pertes financières Si la panne, le vol ou la détérioration vous empêche de travailler. L’assurance vous indemnise sur la base de votre manque à gagner.

 

  1. La géolocalisation de sa flotte

Chapitre hautement important pour assurer la sécurité, l’optimisation de vos tournées et le bon usage de vos véhicules, la géolocalisation est un outil précieux pour tout ascensoriste.

Attention cependant, l’outil est aussi intrusif et son usage est encadré par la CNIL et la RGPD. Son déploiement ne peut pas se faire sans en informer les salariés. 

En outre, le salarié doit pouvoir désactiver la géolocalisation si il le souhaite. Sur le trajet Travail-Lieu d’habitation ou lors d’un usage en dehors des horaires de travail. 

Couplé à un logiciel de GMAO, c’est un outil très intéressant sur le plan de l’optimisation des coûts. Il permet par exemple à une centrale d’envoyer le technicien le plus proche sans avoir à consulter individuellement par téléphone l’ensemble des collaborateurs. 

 

C’est donc un indispensable pour un ascensoriste.